Contexte et enjeux scientifiques

Contexte et enjeux scientifiques du projet de recherche INNOVCARE
23/03/2022 – Yuko Tamaki-Welply (EHESS/CNRS)

Le vieillissement de la population dans le monde contemporain est un phénomène visible. Il constitue un nouveau défi social en Europe, non seulement en France, mais aussi en Allemagne et en Italie, et en Asie au Japon et en Corée du Sud. Au Japon, dans le même temps, la population diminue, ce qui crée de nouveaux défis. Il serait utile pour les autres pays de comprendre comment le Japon réagit à cette nouvelle phase qu’il traverse en raison de ces deux tendances démographiques concomitantes – la difficulté fondamentale d’avoir plus de personnes ayant besoin de soins mais moins de personnes pour les fournir – et de l’identifier en détail. Il est intéressant de noter que, au Japon pour relever ce défi, l’innovation et la technologie ont été mises en avant comme l’une des stratégies.

Il n’est pas évident de comprendre l’innovation et la technologie modifient les pratiques de soins pour les personnes âgées vulnérables. D’abord, il est nécessaire d’identifier et de bien comprendre le caractère de soucis et de soins dont ont besoin les personnes âgées en perte d’autonomie. Nous devons, ensuite, comprendre l’évolution actuelle du rôle des soignant.e.s, qui passe de la famille aux institutions, et identifier l’impact de cette transition. Ce n’est qu’alors que nous pourrons identifier les technologies utilisées dans les soins et la manière dont elles modifient le contexte des soins. Ces questions de recherche sont abordées à la conférence annuelle de la FFJ l’année dernière. Elle s’est également intéressée aux difficultés rencontrées par les soignant.e.s et les personnes âgées en perte d’autonomie dans l’environnement très particulier du COVID-19. Ces questions scientifiques ont le potentiel d’explorer non seulement l’impact de l’innovation sur les soins pour les personnes âgées vulnérables, mais aussi la manière dont les pratiques de soins peuvent influencer l’innovation. Elles constituent donc une étape importante vers la compréhension de la dynamique mutuelle des soins et de l’innovation.